USB type C : définition et avantages

0

L’USB, pour Universal Serial Bus, est une interface matériel permettant de connecter une large diversité de périphériques à une source d’énergie (un chargeur, un ordinateur, etc.) disposant d’un port adapté. En 2014, USB-IF annonçait la venue sur le marché d’une révolution dans le domaine des interfaces matériel, l’USB type C. Alors que l’on connaissant l’USB 2.0 et 3.0, l’USB 3.1 (ou type C) vient bousculer le domaine des équipements électriques, grâce à des performances inégalées. En raison des prouesses de l’USB-C, il est même possible d’affirmer que dans quelques années, cette technologie deviendra universelle. En d’autres termes, tous les utilisateurs en seront équipés. Mais alors, quelles sont les spécificités de l’USB type C ? Explications.

Qu’est-ce que l’USB type C ?

usb type c

L’USB type C est la toute nouvelle version de cette interface matériel. Ce nouveau connecteur affiche une puissance exceptionnelle, pouvant aller jusque 100W. Lorsque l’on sait que les câbles USB classiques affichent une puissance de 2,5 W en moyenne, on comprend alors aisément en quoi le type C constitue une révolution.

D’autre part, la différence majeure de l’USB 3.A réside également dans le fait de pouvoir le brancher dans n’importe quel sens, puisqu’il est réversible. On retrouve également dans le câble USB type C un circuit, véritable carte d’identité de l’accessoire. L’appareil auquel il sera connecté (un chargeur ou un ordinateur par exemple) sera alors en mesure de connaître ses caractéristiques.

D’autre part, et c’est certainement là le plus grand avantage de l’USB 3.1, il est capable de transmettre des données, de l’électricité, ainsi que des fichiers au format vidéo. De ce fait, les possibilités d’utilisation sont particulièrement vastes. Une plus grande vitesse de transfert, plus d’énergie, voilà les caractéristiques de l’USB type C. Nous allons maintenant nous intéresser de façon plus pragmatique à l’utilisation de cette technologie révolutionnaire.

En pratique, que permet l’USB type C ?

S’il est parfaitement envisageable de recharger son smartphone via un câble USB 3.1 (la marque Apple l’a d’ailleurs démontré), dans les prochaines années, votre ordinateur pourra également bénéficier de cette technologie, en raison de sa puissance et de ses performances.

Il est possible d’affirmer sans crainte que dans les années à venir, c’est bel et bien le câble USB-C qui sera la norme. De ce fait, il vous sera possible de recharger vos appareils (mobiles, tablettes, ordinateurs) avec un seul et même câble. Pratique, n’est-ce pas ?

D’autre part, en raison de sa grande puissance et de son débit, l’USB de type C assure une recharge beaucoup plus rapide. Néanmoins, il n’est pas possible de profiter de cette fonctionnalité pour le moment, car les batteries ne sont pas encore en mesure de gérer une telle puissance. Toutefois, cela devrait inciter les constructeurs à se pencher sur des accessoires à même de profiter de la technologie USB 3.1.

Comme nous l’avons précisé plus haut, le câble USB-C est réversible. De ce fait, vous ne risquez plus de vous tromper de sens, au moment du branchement.

USB 2.0, USB 3.0 et USB type C : comparatif

Pour comprendre à quel point l’USB 3.1 est une technologie puissante, nous allons la comparer avec les versions USB antérieures, en fonction de plusieurs caractéristiques :

  • Vitesse théorique : l’USB 2.0 possède une vitesse de 60 Mo/s, contre 625 Mo/s pour l’USB 3.0. En revanche, l’USB type C affiche une vitesse théorique de 1,2 Go, un record !
  • Puissance maximale : elle est de 4,5 environ W pour la version 3.0 et de 60 W pour l’USB 3.1. Toutefois, avec un câble Power Delivery, il est tout à fait possible de pousser cette puissance à 100W. Là encore, il s’agit d’une performance inégalée.
  • Display Port : seul le câble USB 3.1 est compatible avec cette interface numérique, lui permettant ainsi de transférer de la vidéo.
  • Chargement dans les deux sens : vous l’aurez compris, les versions antérieures de l’USB ne sont pas réversibles, contrairement à l’USB-C.

Y a-t-il des inconvénients à l’USB type C ?

Les inconvénients du câble USB 3.1 ne sont que temporaires. Le premier est assez évident : à l’heure actuelle, difficile de recharger votre smartphone lorsque vous n’êtes pas chez vous. Alors que tout le monde ou presque possède un câble USB classique, peu d’utilisateurs bénéficient d’un câble USB-C. Difficile de trouver un accessoire compatible !

D’autre part, en raison de la relative rareté du câble USB-C, celui-ci est encore assez onéreux. Il faudra compter entre 15 et 20 euros pour vous offrir ce type d’accessoire.

Un autre problème se pose également : si vous disposez d’un câble USB 3.1, vous constaterez que peu d’équipements sont compatibles. Toutefois, sachez qu’il est possible d’investir dans un adaptateur, si toutefois vous ne disposez que de ce type de produit sous la main.

Enfin, pour le moment en tout cas, les constructeurs se montrent peu enclins à se lancer dans la commercialisation de smartphones compatibles en USB-C, pour la simple et bonne raison de l’incompatibilité avec le reste de leur gamme de produits. C’est notamment le cas de Samsung. Toutefois, comme nous l’avons dit, ces inconvénients ne sont que temporaires et dans quelques années, tous les consommateurs posséderont ce type de câble.

Comment choisir son câble USB type C ?

Avant de vous lancer dans un achat, il est crucial de vérifier que les appareils que vous souhaitez recharger sont compatibles en USB 3.1. Vous l’aurez certainement compris, ce n’est pas le cas de tous les équipements à l’heure actuelle. D’autre part, il est vivement déconseillé d’investir dans un produit peu onéreux et donc peu fiable. Faire des économies sur votre achat serait une erreur : vous risquez de mauvaises surprises, notamment l’endommagement de votre smartphone ou tablette.

De ce fait, mieux vaut mettre le prix et surtout, privilégier les marques connues et reconnues pour la qualité de leurs produits.

Enfin, il est indispensable de questionner la nécessité d’acheter un câble USB type C à l’heure actuelle. En avez-vous réellement besoin ? Ne serait-il pas plus judicieux d’attendre encore quelques années, afin que les prix baissent ?

Share.

About Author

Leave A Reply